Le métier d’auxiliaire de puériculture

Les auxiliaires de puériculture secondent la sage-femme, la puéricultrice ou bien l’infirmière. Elles prodiguent des soins ou une aide précise à des enfants, de la naissance à l’adolescence, sous la responsabilité d’autres professionnels du secteur de la santé, et/ou du secteur éducatif ou social.

Ces soins peuvent consister, par exemple, à donner un biberon, un bain ou aider l’infirmière à effectuer des actes plus techniques, tels qu’une injection ou la pose d’un pansement. Ils sont variés et doivent être effectués rapidement. Les activités d’éveil (apprentissage et jeux) tiennent une place importante dans la pratique.

La profession est très féminisée : 99% des 60 000 A.P. exerçant en France sont des femmes.

L’auxiliaire de puériculture peut exercer dans différentes structures : maternité, centre de protection maternelle et infantile, crèche, halte-garderie, pouponnière, maison d’enfants ou encore en secteur hospitalier.

Devenir auxiliaire de puériculture
Les PRÉPARATIONS AUX CONCOURS d'entrée des IFAP
Les qualités pour être auxiliaire puéricultrice
Témoignage d'une élève en prépa auxiliaire de puériculture

En savoir plus sur les préparations aux concours d’auxiliaire de puériculture […]

Page créée le 12-05-2015, révisée le 22-02-2016