Se préparer au concours d’inspecteur de la DGCCRF

Bien choisir sa Prépa au concours d’Inspecteur de la DGCCRF

20 ans d’expérience dans la préparation au concours d’Inspecteur de la DGCCRF
Des enseignants spécialistes et rompus aux exigences des épreuves
Plus d’épreuves blanches et d’heures de cours que partout ailleurs
Préparation au concours d'Inspecteur de la DGCCRF (Toulouse, Paris, Lyon, Bordeaux)
Se préparer au concours d'Inspecteur de la DGCCRF avec Sup Admission

L’inspecteur de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes peut travailler dans les directions générales de la concurrence (à Paris), dans les directions régionales ou départementales de la concurrence. Il peut aussi travailler dans des unités spécialisées ou des laboratoires : cellules de surveillance du commerce électronique ; structures spécialisées dans les contrôles des vins, des fruits et légumes et les contrôles sur les autoroutes ; brigades interrégionales d’enquêtes de la concurrence ; direction nationale d’enquêtes en matière de concurrence et de répression des fraudes. En général, les emplois vacants se situent surtout en région parisienne, dans l’Est et le Nord de la France.

L’inspecteur de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes est chargé de réaliser des enquêtes dans les entreprises pour s’assurer du respect des réglementations de la concurrence, de la consommation et de la qualité et sécurité des produits. Il intervient dans différents secteurs, à tous les stades du circuit commercial. Il vérifie la bonne application des textes réglementaires et sanctionne tous les manquements graves. Les actions sont orientées vers le terrain économique et les partenaires socioprofessionnels du département ou de la région. L’échantillonnage des activités est très varié.

Rémunération
Traitement mensuel brut des salaires au 1er février 2017 (hors primes) : de 1 827,55 € à 3 153,69 € en fonction de l’ancienneté.

La formation (après le concours)
Les inspecteurs de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes sont nommés stagiaires et ils suivent un enseignement spécialisé en alternance pendant une année :

  • Pour la partie théorique, à l’École nationale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (ENCCRF) à Montpellier
  • Pour la partie pratique, en direction départementale ou régionale

À l’issue de ce stage, le directeur de l’ENCCRF présente au directeur général un rapport sur le travail des candidats. S’ils ont donné satisfaction, ils sont titularisés (avec un engagement à servir l’État pendant 8 ans) et affectés dans les directions départementales (prioritairement en région parisienne).

Modalités des concours
Concours

Page créée le 06-05-2015, révisée le 13-06-2020