Préparer le concours d’Inspecteur du travail

Bien choisir sa Prépa au concours d’Inspecteur du travail

20 ans d’expérience dans la préparation au concours d’Inspecteur du travail
Des enseignants spécialistes et rompus aux exigences des épreuves
Plus d’épreuves blanches et d’heures de cours que partout ailleurs
Préparation au concours d'Inspecteur du travail (Toulouse, Paris, Lyon, Bordeaux)
Se préparer au concours d'Inspecteur du travail avec Sup Admission
Les inspecteurs du travail sont des agents de la fonction publique de catégorie A. Ce cadre d’emplois comprend les grades d’inspecteur, directeur adjoint et directeur.

L’inspecteur du travail est chargé de l’application effective de l’ensemble des règles en matière de législation du travail. Son activité concerne les 3 domaines d’attribution du ministère du Travail dans les champs d’intervention suivants : le travail, l’emploi, la formation professionnelle.

Les inspecteurs du travail sont recrutés soit par le concours externe (environ 50 % du nombre total des places offertes), soit par le concours interne (environ 30 % des places offertes), soit par le troisième concours (environ 20 % des places offertes). Le pourcentage des admis varie en général entre 5 % et 15 %.

Les épreuves de sélection ne tolèrent aucun amateurisme et bien sûr, à l’arrivée on ne compte guère que les candidats correctement préparés. Les trois épreuves de composition et l’épreuve sur dossier ont un caractère technique marqué. Elles ne laissent aucune place à « l’à-peu-près ». Les candidats admissibles au concours d’inspecteur du travail ne sont pas au bout de leur peine puisque les épreuves orales d’admission continuent d’écrémer sévèrement.

Rémunération
Traitement brut mensuel au 1er février 2017 (hors primes) :

  • – Inspecteur élève du travail : 1 672,91 €
  • – Inspecteur du travail : 1 949,39 € en début de carrière
  • – Directeur du travail échelon fonctionnel : 4 554,82 € en fin de carrière

La formation après le concours
Les admis au concours sont nommés inspecteurs élèves. Leur formation initiale est assurée par l’Institut national du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle (INTEFP) situé près de Lyon. Elle dure 18 mois et comporte:

  • une période de formation générale de 10 mois qui vise à faire acquérir les connaissances et capacités professionnelles communes aux différentes fonctions d’inspecteur du travail
  • une période de formation professionnelle de 8 mois qui vise à faire acquérir les compétences propres à l’exercice du premier emploi.

À l’issue de la période de formation générale et au vu des résultats obtenus, l’inspecteur élève choisit, en fonction de son rang de classement, son affectation (agriculture, transports, travail – et dans ce cas en section ou hors section) et la formation spécifique correspondante.

L’évaluation de la période de formation professionnelle comprend :

  • des épreuves de mise en situation professionnelle ;
  • l’appréciation du chef de service du poste d’affectation;
  • un entretien d’évaluation professionnelle avec le jury;
  • une appréciation écrite et chiffrée portée par le directeur départemental qui accueille l’inspecteur élève pendant la période de formation générale. La note définitive est arrêtée par le directeur de l’Institut du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle.

Au terme de la formation professionnelle, les inspec­teurs élèves dont la formation a été jugée satisfaisante par le jury sont titularisés.

Modalités des concours
Concours

Page créée le 22-05-2020, révisée le 05-06-2020