Se préparer au concours de Conseiller des Affaires étrangères (cadre d’orient)

Bien choisir sa Prépa au concours de Conseiller des Affaires étrangères (CAEO)

20 ans d’expérience dans la préparation au concours de Conseiller des Affaires étrangères (CAEO)
Des enseignants spécialistes et rompus aux exigences des épreuves
Plus d’épreuves blanches et d’heures de cours que partout ailleurs

Le métier de Conseiller des Affaires étrangères

Les femmes et les hommes du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) défendent et promeuvent les intérêts de la France et des Français dans tous les domaines auprès des pays étrangers et au sein des organisations internationales.
Le taux de mobilité annuel est de 33 % au sein du ministère chargé des Affaires étrangères. La carrière de la plupart des agents du MEAE est caractérisée par une très forte mobilité géographique et fonctionnelle. Les agents titulaires, c’est-à-dire ceux recrutés par concours, sont amenés à changer de poste régulièrement, environ tous les trois ou quatre ans et à alterner leur vie professionnelle entre la France (Paris ou Nantes) et l’étranger.

Le Conseiller des Affaires étrangères

Fonctionnaire de catégorie A
Nature du recrutement : concours national organisé chaque année
Administration de rattachement : ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE)

Nos préparations aux concours de Conseiller des Affaires étrangères
Préparation annuelle au concours Conseiller des Affaires étrangères sur Toulouse, Paris, Lyon, Bordeaux

La prépa annuelle TOTALE

Préparation de janvier à mai : 677 heures de cours et d’épreuves blanches

En savoir plus sur la prépa Conseiller des Affaires étrangères annuelle...

Préparation à distance au concours Conseiller des Affaires étrangères par visioconférence

La prépa à distance par visioconférence

Suivre les cours en direct par visioconférence ou via nos vidéos de rediffusion pour les candidats qui ne peuvent pas assister en présentiel à notre préparation annuelle sur Toulouse, Bordeaux, Lyon ou Paris.

En savoir plus sur la préparation Conseiller des Affaires étrangères à distance...

Préparation en ligne au concours Conseiller des Affaires étrangères

La prépa en ligne

Accéder à l’intégralité de nos cours sur notre plateforme dédiée, aux nombreuses épreuves blanches et leurs corrections détaillées, et vous préparer aux épreuves orales

En savoir plus sur la prépa en ligne au concours de CAEO...

La rémunération

Traitement mensuel brut : de 1 818€ bruts au 1er échelon à 3 711€ bruts au 11ème échelon, puis, en fin de carrière (grade Conseiller des affaires étrangères hors classe), de 5000€.
Au traitement indiciaire s’ajoutent :

  • à l’administration centrale, des primes et indemnités supplémentaires.
  • à l’étranger, une indemnité de résidence variable suivant le pays d’affectation et les fonctions exercées et qui peut atteindre une à quatre fois le traitement de grade. Cette indemnité sert notamment à couvrir des frais spécifiques inhérents à l’exercice des fonctions diplomatiques.
  • à l’administration centrale et à l’étranger, le cas échéant, des majorations familiales.
La carrière

Les conseillers des affaires étrangères débutent en qualité d’expert (d’un dossier ou d’un pays) puis, après quelques années, accèdent à des responsabilités d’encadrement (sous-directeur géographique par exemple). Le corps des conseillers des affaires étrangères constitue le vivier du recrutement des consuls généraux et/ou ambassadeurs français. Traditionnellement, les énarques étaient orientés vers les ambassades occidentales, et les ambassadeurs du Cadre d’Orient attribués aux dossiers asiatiques ou arabes.

En fin de carrière, le conseiller des affaires étrangères a en moyenne passé les deux tiers de son temps à l’étranger. Ces nombreux changements lui demandent une grande disponibilité, mais aussi une ouverture d’esprit et de réelles capacités d’adaptation. Le conseiller des affaires étrangères parle, au minimum, deux langues étrangères.
Ce concours mène à des fonctions à haute responsabilité. Le métier de base des conseillers des affaires étrangères (cadre d’Orient ou cadre général) est celui de conseiller-négociateur. Ils effectuent des tâches de conception et de responsabilité de nature politique, économique, juridique, culturelle ou administrative à l’administration centrale, fonctions diplomatiques, consulaires ou culturelles à l’étranger. En France, ces responsabilités s’exercent dans les domaines politique, économique, juridique, de coopération ou administratif ; à l’étranger, dans les activités diplomatiques, consulaires ou de coopération.

Modalités des concours
Concours

Page créée le 17-09-2020, révisée le 30-09-2020