Concours PACES : l’alternative « PACES 1 » testée à la rentrée 2018 dans plusieurs facultés

Actuellement, tous les étudiants en PACES ne peuvent pas redoubler cette 1ère année. Le nombre de doublants est déterminé, dans le cadre de la loi, par chaque université : il est de 2,5 à 3 fois le numérus clausus. Dès 2013-2014, des expérimentations dans différentes facultés de médecine de France ont été lancées afin de tenter de pallier les échecs de la PACES.

À partir de septembre 2018, quatre facultés de médecine parisiennes – Paris V (Descartes), Sorbonne Université (ex-Paris VI), Paris VII (Diderot) et Paris XII (Paris-Est-Créteil) lanceront l’expérimentation d’un nouveau processus de sélection appelé « PACES 1 » ou « PACES particulière ».

Il s’agit d’une PACES en un an, sans redoublement possible. L’entrée en deuxième année se fera via un écrit et un oral de rattrapage. Le redoublement sera remplacé par le dispositif AlterPACES. Les universités de Lille et de Brest envisageraient, aussi, de tester cette procédure.

Le concours PACES 1 couvrirait environ 75 % du numerus clausus de ses universités. Le reste des places (25 % au maximum) seraient réservées par avance à l’AlterPACES (deuxième chance).

La PACES 1 ou PACES particulière

Elle sera similaire à la PACES traditionnelle à quelques différences près :

Redoublement supprimé

  • l’étudiant reçu au concours intégrera une formation de santé
  • l’étudiant non reçu au concours mais ayant validé la PACES pourra intégrer une L2 de son choix (l’université devra garantir la possibilité de se réorienter en L2 pour tout étudiant reçu-collé).
  • l’étudiant non reçu au concours et n’ayant pas validé la PACES pourra intégrer une L1 de son choix

Oral de repêchage en fin de second semestre

Le concours lui-même serait toujours en deux parties et se déroulerait à chaque fin de semestre (S1 et S2). Ces épreuves écrites (principalement sous forme de QCM) permettraient d’attribuer, selon le classement, directement entre 70 et 80 % des places du numerus clausus réservé à la PACES 1. Ces étudiants seraient définitivement admis et entreraient en seconde année.

Les 20 à 30 % de places restantes seraient attribuées à l’issue d’un nouvel examen oral de repêchage. Le nombre d’étudiants pouvant se présenter à cet oral sera le double ou triple du nombre de places restant à répartir.

Deuxième chance

Les étudiants ayant échoué en PACES 1 pourraient via la passerelle AlterPACES intégrer la deuxième année des études de santé après une deuxième ou troisième année de licence.

Pour vous préparer et anticiper les concours PACES…

Vous souhaitez mettre toutes les chances de réussir votre Première Année Commune aux Études de Santé de votre côté en vous y préparant auparavant ? Nous avons la prépa qui convient à vos besoins (préparation annuelle à temps complet ou non, stages intensifs, prépa online…) :

  • VOIR nos préparations PACES
  • VOIR notre préparation pré-PACES (P0, Terminale)

Source :

  • « PACES : le redoublement en moins, un oral en plus » (25/01/2018) sur le site de l’Étudiant.

Tous droits réservés 2018 © SUP'ADMISSION SIRET 484 328 562 00042 Note de : 9.9 sur 10 basée sur 10195 votes.